On dit souvent que l’herbe est plus verte ailleurs, mais le jeu en vaut il la chandelle ?

De nos jours, changer d’entreprise est très risqué: partir dans un nouvel environnement, avec une nouvelle équipe et de nouveaux objectifs; repartir sur un nouveau contrat avec souvent une nouvelle période d’essai.

Sans risquer cela, vous pouvez augmenter votre salaire actuel grâce à deux solutions:

  • Une augmentation de votre salaire actuel
  • La création d’une micro-entreprise ou du statut d’auto-entrepreneur

Pour la première solution, sachez qu’il est important d’être au minimum depuis un an dans votre entreprise.

Si vous travaillez bien, que vos objectifs sont remplis et que vous ne rechignez pas à effectuer quelques minutes supplémentaires de travail chaque jour, votre supérieur devrait le remarquer. Vous n’avez plus qu’à continuer dans cette voie là jusqu’à la prochaine réunion avec votre directeur.

Pour la seconde solution, il faut être autonome et ne pas avoir de contrat d’exclusivité.

Si vous pouvez travailler dans le même secteur à votre compte, il peut être intéressant de devenir auto-entrepreneur.

Vous gardez donc votre travail actuel et pendant votre temps libre, vous proposer vos services à des particuliers et/ou des professionnels.

Il faut bien sur que vous ayez du temps à y consacrer et que votre métier soit faisable en auto-entrepreneur.

Le statut d’auto-entrepreneur est intéressant pendant la première année; vous payerez uniquement un pourcentage de charges en rapport avec votre chiffre d’affaire mensuel.

A partir de la deuxième année, il faudra la contribution foncière des entreprises (CFE): c’est l’ancienne taxe professionnelle. Elle peut aller de 210€ à 2 100€, et est calculé grâce à vos revenus d’auto-entrepreneur et de la région dans laquelle vous exercé.

Dans tous les cas, l’auto-entrepreneuriat vous permettra de prendre goût à la création d’entreprise et de toutes ses facettes: recherche de clients, satisfaction client, autonomie, etc.

Alors, vous allez sauter le pas ?